Bonjour toi !

Aujourd’hui, je te propose de faire ensemble des semis de melon, de chou et d’oseille. Tu te demandes comment faire ?

Déjà, nous sommes mi-mars, c’est donc la période idéale pour semer à la fois les choux, les melons et l’oseille (le plus sûr est toutefois de se référer aux informations présententes sur le sachet de graines).

 

Comment faire ses semis de melon, de chou et d’oseille ?

Choix des graines

 

Pour le melon, j’ai choisie des graines de melons Charentais Cantaloup : 

Pour le chou, j’ai choisie des graines de chou Cabus Quintal d’Alsace :

Pour l’oseille, j’ai choisie des graines d’oseille de Belleville :

Préparation des godets

 

L’étape suivante est de remplir chaque godet de terreau :

  

Présentation des graines

 

Je te présente les graines de melon :

Je te présente les graines de chou (j’ai dû zoomer car elles sont toute petites) :

Je te présente les graines d’oseille (j’ai dû zoomer un peu car elles sont toute petites) :

Plantation des graines

 

Maintenant, il suffit de faire un petit trou (de la profondeur d’une phalange, pas plus) et d’y déposer la graine au fond puis, de recouvrir sans trop tasser la terre. Je ne te montre en photo que la plantation d’une graine de melon, car les autres graines étant foncée, dans un terreau lui aussi foncé : on ne verrait rien sur la photo.

 

 

Etiquettage

 

Maintenant, remplir soigneusement les étiquettes qui identifieront chaque plan (ne pas se tromper, au risque de ne plus très bien savoir qui est qui). Comme tu peux le voir, mon petit apprenti jardinier n°1 (il s’appelle Titou) n’en perds pas une miette.

 

Cela dit, mon petit apprenti jardinier n°2 (il s’appelle Lucky) veille également au bon déroulement des semis.

                   

La toute dernière étape est de bien arroser chaque goder, en prenant garde de ne pas déterrer les graines en arrosant !

Petite astuce

 

Si tu es comme moi et que tu as cassé ton vaporisateur, si tu n’as tout simplement pas de vaporisateur et que tu ne souhaites pas en acheter un, voici une petite astuce toute simple 

Prendre une bouteille en plastique vide. Veiller à ce que ce soit une bouteille avec un gros goulot. 

Avec une pointe, faire de petits trous dans le bouchon. Les petits trous permettront à l’eau de s’écouler en fine pluie et ainsi d’écarter le risque de déterrer les petites graines fraîchement plantées. Ca convient également aux plantes fragiles qui nécessitent un arrosage « doux ».

Voici le résultat final des semis d’aujourd’hui, validés par Titou & Lucky.

Cet article t’a plu ? Tu as des questions, des suggestions ? Qu’as-tu semé récemment ? N’hésite pas à laisser un commentaire sous cet article ou à me contacter via le formulaire de contact du blog !

A bientôt sur le blog !

 

Share
Translate »