Bonjour toi ! Dans cet article, je vais tenter de répondre à la question que tout le monde finit par se poser au sujet des intolérances alimentaires : intolérances ou allergies ?

Intolérances

    On dit généralement que les réactions d’hypersensibilités sont des réponses immunitaires excessives en intensité et/ou en durée de la part du corps.

    En fonction des cellules et des médiateurs impliqués, les hypersensibilités peuvent être classées selon 4 types (Classification de Gell et Coombs) :

  • Type I : dépendant des IgE. Appelé hypersensibilité immédiate car les symptômes apparaissent rapidement après contact avec l’allergène (c’est ce qu’on appelle l’allergie au sens habituel du terme).
  • Type II dépendant des IgG et/ou du complément
  • Type III dépendant des complexes immuns, appelé hypersensibilité semi-retardée (c’est ce qu’on appelle l’intolérance alimentaire)
  • Type IV dépendant de lymphocytes T et des cytokines qu’ils produisent, appelé hypersensibilité retardée

*L’IgE, ou immunoglobuline E est un type d’anticorps que seuls les mammifères possèdent. L’IgE est à l’origine de réactions allergiques pouvant se révéler dangereuses (oedème de quinck). Les IgE se forment suite à un contact avec un allergène. De l’histamine est ensuite libérée, pouvant entraîner un choc anaphylactique.    

*L’IgG ou immunoglobuline G est un type d’anticorps. Elle représente plus de 75% des immunoglobulines présentes dans le sérum humain. Les immunoglobulines G luttent contre les infections bactériennes, virales ou fongiques qui attaquent les tissus organiques. Cette immunoglobuline permet également neutraliser les toxines.

* Le complément est un ensemble de 35 protéines circulantes ou membranaires du sang, principalement sécrétées par le foie. Leur rôle initialement reconnu était de compléter l’action des immunoglobulines sériques, d’où leur nom. 12 de ces protéines sont directement impliquées dans les mécanismes d’élimination des pathogènes, les autres régulent finement l’activité des premières, afin d’éviter une réaction auto-immune. (source Wikipedia)                                        

*Les complexes immuns sont la résultante d’une interaction moléculaire entre un antigène (toute substance étrangère à l’organisme capable de déclencher une réponse immunitaire visant à l’éliminer) et un anticorps spécifique.              

 * Les lymphocytes T, ou cellules T, sont une catégorie de leucocytes (globules blancs) qui jouent un grand rôle dans la réponse immunitaire secondaire. « T » est l’abréviation de thymus, l’organe dans lequel leur développement s’achève (situé au niveau de la partie supérieure du thorax, en arrière du sternum). (source Wikipedia)                        

*Les cytokines sont des molécules constituées à la fois de glucides et de protéines (glycoprotéines). Il en existe plusieurs familles, selon leur actions dans l’organisme.

    En définitive, l’intolérance est une allergie et vice-versa, lol. Plus sérieusement : couramment, lorsqu’on parle d’allergie, on fait référence à l’hypersensibilité de Type I et lorsqu’on parle d’intolérance, on fait plutôt référence à l’hypersensibilité de Type III.

    Le problème, c’est que, dans la tête de beaucoup de gens les allergies sont à prendre très au sérieux car, peuvent être mortelles alors que les intolérances sont juste une sorte de gêne passagère. C’est totalement faux, les intolérances peuvent être également mortelles (maladies auto-immunes, cancers, …). Je pense qu’il faut accorder la même attention aux deux types d’allergies. 

    La principale difficulté pour détecter une intolérance par rapport à une allergie c’est que l’intolérance va se manifester, non seulement à distance de la prise de l’aliment incriminé (plusieurs heures en général, voir plusieurs jours), mais qu’elle va également se manifester par des symptômes que l’on peut très facilement mettre sur le compte d’autre chose (stress, préoccupation, …). Non détectée, l’intolérance continue de faire des ravages dans le corps en pouvant provoquer des maladies graves (maladies chroniques, maladies auto-immunes, cancers, …) conduisant parfois à la mort.

Pour aller plus loin, voici l’article qui détaille le mécanisme des intolérances alimentaires : http://lecercledesinto-chiants.com/informations/paroi-intestinale

Et là, le tableau des symptômes et maladies reconnu(e)s comme étant imputables aux intolérances alimentaires : http://lecercledesinto-chiants.com/informations/symptomes

Alors : intolérances ou allergies ?

A Bientôt sur mon blog !

                   

 

Share
Translate »